Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
W comme Waren Muritz...

W comme Waren Muritz...

Waren se situe au bord du lac Müritz, le plus grand lac d'Allemagne situé complètement dans le pays. À partir de 1936 fut érigée à Waren une usine de fabrication de pièces destinées à l'industrie aéronautique militaire, la Mecklenburgische Metallwarenfabrik...

Lire la suite

U comme ...

U comme ...

Urgence ! Rien, rien avec la lettre u... Je ne puis que vous renvoyez le nom d'un site qui relate assez bien les ceux qui ont souffert. Les ceux qui ont été prisonniers en Allemagne, sans nouvelles de leurs familles. Ne sachant pas toujours ce qui se...

Lire la suite

T comme train...

Lorsqu'André racontait ses souvenirs, tout tournait autour des gares et des trains. Il racontait qu'il avait traversé l'Allemagne en long et en large. Il décrivait les trains éventrés par les bombardements, des déraillements horribles, avec des wagons...

Lire la suite

R comme Rawa Ruska...

R comme Rawa Ruska...

"Lors de la seconde guerre mondiale, près de 2 millions de soldats français furent prisonniers, 1.5 millions furent envoyés en Allemagne pour soutenir l’effort de guerre nazi. La grande majorité était composé de mobilisés. Tous n’acceptèrent pas ce rôle...

Lire la suite

Q comme "dans l'cul..."

Q comme "dans l'cul..."

Non, non je ne suis pas triviale. Je voudrais simplement vous faire connaître une chanson que chantaient les prisonniers de guerre. Elle m'a été donnée par Jean Cancé, un rescapé des camps de concentration. Je l'avais rencontré à l'occasion du Concours...

Lire la suite

P comme peste brune

P comme peste brune

« Tant que nous ne dominerons pas l'Europe, nous ne ferons que végéter. l'Allemagne c'est l'Europe... Il nous faut l'Europe et ses colonies. L'Allemagne n'est encore qu'un commencement. Il n'y a plus sur le continent un seul pays qui soit un tout complet....

Lire la suite

O comme l'oubli impossible

O comme l'oubli impossible

Mon père disait : "jamais je n'oublierai ce que j'ai vu, entendu, subi..." Son supplice a commencé dès son arrestation en France avec les brimades, l'isolement, les otages fusillés au petit matin. L'enfermement dans les stalags, les départs en train,...

Lire la suite

N comme Nuremberg...

N comme Nuremberg...

La guerre terminée, il y eut le procès de Nuremberg. Je ne referai pas l'histoire de ce procès qui dura plus d'un an du 14 novembre 1945 au 1er octobre 1946. Tous ces hommes, membres du cabinet du Reich, qui pendant des années avaient froidement exterminés...

Lire la suite

M comme Memefa...

M comme Memefa...

Comme je vous le disais précédemment, mon père était dans un commando à Waren Muritz, à la Memefa. C'était une usine de matériels de guerre.... Je joins à ce billet un film en allemand. Je ne sais pas ce qu'il relate, ayant, comme je vous le disais, des...

Lire la suite

L comme libération de Paris...

L comme libération de Paris...

Août 1944 : cette photo a été prise le jour de la libération de Paris au petit square Jarousse à Vanves, sur la pelouse. Cependant, dans Vanves, des tireurs étaient postés sur les toits et tiraient sur les gens ! Le groupe de la résistance de Vanves avait...

Lire la suite

K comme kartoffen...

En six ans prisonnier en Allemagne, mon père avait appris quelques rudiments de la langue. Mais de sa résistance à ne pas trop fréquenter les Allemands, n'avait pas fait de lui un spécialiste de la langue. Lorsque je suis entrée au cours complémentaire...

Lire la suite

J comme joie...

J comme joie...

J comme joie, quand il a été libéré par les Russes...Le 1er mai 1945. On peut s'imaginer en effet, la joie qu'ils ont éprouvé tous ces hommes, malades, plein de poux, sans chaussures, souvent, un vieux costume sur le dos sans linge de corps, les cheveux...

Lire la suite

I comme sans Inspiration...

Ben voilà, je manque de matières ! I comme imprimeur... Mais j'en ai parlé en 2015. Peut être une petite anecdote à ce sujet, mais pas grand chose... Pourtant... Lorsqu'ils arrivaient dans les stalags, les prisonniers étaient triés souvent en fonction...

Lire la suite

H comme Henriette

H comme Henriette

Je ne peux pas parler de Dédé, sans parler de Yeyette ! Pendant la guerre, Henriette fut une mère exemplaire ! J'ai beaucoup d'admiration pour ma maman. Elle était courageuse, n'avait peur de rien et se battait comme une lionne contre cette vie que nous...

Lire la suite

G comme gale...

G comme gale...

Entre autre maladie que mon père avait rapportée de ses périgrinations des camps, il y avait la gale. Comme je n'étais pas en bonne santé, je l'ai attrapée ainsi que maman ! Je me souviens qu'on allait en famille, à l'hôpital Saint-Joseph à la porte Brancion...

Lire la suite

F comme frayeur

F comme frayeur

Dans la vie normale, mon père était connu comme un homme sympathique, convivial, qui ne cherchait pas d'histoires. Mais il avait des idées bien arrêtées. Il avait participé aux grèves de 1936, était syndiqué au syndicat du livre, en qualité d'imprimeur....

Lire la suite

E comme évasion (première...)

E comme évasion (première...)

André est donc au stalag VC. Près de Offenburg. Il ne songe qu'à s'enfuir et rentrer en France. Il ne veut pas travailler pour les schleuhs, comme il dit ! Je ne sais pas s'il sait que le régime de Vichy est institué en France. En tous les cas, il ne...

Lire la suite

1 2 3 4 5 > >>